Le monde des merveilles

Le monde des merveilles

Bonjour à tous, c’est Capucine.

Inspirée par Lison et Solène qui ont toutes les deux un pays imaginaire dans la tête, j’ai créé des créatures à pattes, à ailes et à cornes.
J’adore faire ça, en trouvant de l’inspiration dans les livres que je lis.

Bonne découverte !

C’est un gentil monstre qui vit au Fouffi et sur l’île de Pouf. Gentil, car les fleurs qu’il a sur les cornes le rendent inoffensif. En plus, elles dégagent une bonne odeur de lavande… Certes, il a des crocs pointus et des épines sur le dos et la queue mais cela ne lui sert qu’à se défendre. Hé oui, car au Fouffi, il y a aussi des Ronflaks cornus et des papillons venimeux. Mais revenons à notre carabouille. Les petites ailes qu’il a sur le dos ne lui servent qu’à s’aérer, comme ses grosses oreilles. Quand même, de si petites ailes ne peuvent pas supporter un si gros monstre ! Car il pèse entre 250 et 420 kg. Ce n’est pas du gâteau ! Les trois bandes qu’il a sur le dos changent de couleur selon son humeur. Quand il dort, une légère fumée bleue s’échappe de son nez. Son alimentation n’est pas très variée : il mange des citrouilles à pétards (qui explosent quand elles sont moisies) des vers volants (une sorte de ver de terre avec des ailes) et il boit du jus d’orange (que l’on trouve dans les oasis). Il habite dans les arbres-grottes et peut vivre jusqu’à 500 ans ! Le petit du Carabouille à fleurs s’appelle le Carabouin  et la femelle la Carabelle.

Ce papillon vit un peu partout… Ce ne sont que les bébés qui ne sont pas venimeux. Il est assez facile de s’en débarasser, sauf pour les carabouilles à fleurs car ils ne peuvent piquer que les pieds mais les carabouilles peuvent se faire piquer de partout. Son dard lui sert aussi de bouche. Son petit dard de derrière est en fait un propulseur, car il vole trèèès vite: presque 220km/min ! C’est pour ça qu’on ne le voit pas quand ils vole. Le papillon venimeux vit dans les arbres-grottes. Et il zozote !

Cet arbre pousse partout, mais les plus beaux se trouvent au Magnififi.
Il y a trois étages, avec chacun leur entrée/sortie : à l’étage 3, il y a les maisons, au 2, les magasins et les immeubles, et au 1 les animaux.
Le feuillage est de toutes les couleurs !!! Et l’arbre est trèèès grand : 12 à 15 m de haut !

Cet hérisson n’est pas plus grand qu’un cochon d’inde ! Chacune de ses épines fait une note différente : il les active quand il veut ! Mais attention : plus la note est grave, moins il est content ! Il habite au Magnififi et au Foufi, mais il est originaire de l’île de Pouf. Pour distinguer le mâle et la femelle, il faut regarder son nez : la femelle a le nez rose et le mâle l’a rouge. La femelle met au monde trois à six petits par portée.

Les petits grandissent dans les épines de leur mère. Quand ils naissent, ils font la taille d’une bille ! Leurs épines ont la couleur de celle de leur mère dans laquelle ils ont grandi. Exemple : si le petit naît d’une épine bleue, ses épines seront bleues ! Plus tard, d’autres pousseront de toutes les couleurs. Les adultes mangent des papillons venimeux et les petits boivent le lait de leur mère. Quand ils ont 1 an, ils quittent leur famille. Ils ne vivent que dix ans et vivent dans les arbres-grottes.

Les habitants de mon monde s’appellent les fiçons. Ils vivent un peu partout dans les arbres-grottes. Ils ont la peau… bleue ! Mais les enfants l’ont légèrement rosée. Ils ont aussi des petites antennes dès la naissance. Ils vivent en harmonie avec la nature, et leurs villages se trouvent dans les arbres-grottes. Ils peuvent vivre jusqu’à  200 ans ! Ils n’ont pas de religion, mais une tradition : le soir, avant d’aller se coucher, le papa ou la maman raconte une histoire aux enfants installés autour du feu.

Ces petits nains, pas plus hauts que 20 pommes, sont aussi connus sous le nom de « semeurs de rires ».  Leurs petites antennes rigolent à toutes leurs blagues. Indispensable, car ils peuvent sacrément  bouder  si personne ne rigole à leurs farces… La couleur de leur peau varie selon leurs envies. Leur blague préférée ? Connais-tu la blague du chocolat ? Trop tard, je l’ai mangée hier ! Et là, ils peuvent se bidonner pendant de lonnnnnnnnnnngues heures ! Ah oui, les enfants adorent marcher à reculons. Ils peuvent vivre une bonne vingtaine d’années mais comme ils sont d’excellents escaladeurs, ils vivent dans le feuillage des arbres-grotte.

Ce sont des avions en papier qui envoient des lettres. Les habitants les utilisent pour communiquer. On les trouve dans les papeteries des arbres-grotte et du plein air. Mais ne vous avisez pas d’en ouvrir une qui ne vous est pas destinée, vous risquerez d’en ressortir avec un doigt en moins. Bien qu’elles soient en papier, elles sont très résistantes à la pluie et au vent. Les boules qu’elles ont au bout de leur pique ne sont pas leur nez car elles n’en ont pas besoin, mais leur cerveau ! Et dedans, il y a une véritable carte du monde, elles ne se perdent jamais (du moment où l’adresse est écrite sur leur aile droite).
Grâce à leur forme elles peuvent aller assez vite : 180 km/h.

Comme son nom l’indique, ce cerf a les cornes lumineuses ! Quand il naît il est phosphorescent. Les bougies qu’il a sur la tête résistent à la pluie, au vent, etc… Elles s’allument dès que les cornes poussent. Les femelles, elles, n’ont pas de bougies mais des cornes phosphorescentes comme les bébés.

Les petits de la biche lumineuse sont les faons phosphorescents. On distingue le mâle et la femelle grâce à leur queue. La femelle l’a argentée et le mâle, dorée. Ils mangent des braises ardentes et des fourmis râleuses. Pour aller plus vite ils ont des petites ailes sur leurs sabots. Pour paraître plus gais, leurs cornes sont multicolores. Ils rayonnent !