Panta de Sau, la falaise bicolore

Pantà de Sau, la falaise bicolore

27 avril 2019. Réveil magique. Notre falaise bicolore est drapée de nuages qui s’estompent doucement. Quelle douceur ! Après un petit déjeuner à observer la montagne se dévoiler doucement, zou, tout le monde dehors ! La construction de la cabane reprend et moi, je fais quelques images de drone.

L'église immergée de Sant Romà de Sau

Le réservoir de Sau est situé sur la rivière Ter. Le barrage a été construit en 1962 et a immergé l’ancienne ville de Sant Romà de Sau abandonnée depuis le 19ème siècle. Lors de grandes sécheresses, les ruines de l’église romane du 11ème siècle, et son clocher encore debout, sont visibles.
Lors de notre passage, seule la pointe du clocher sortait de l’eau (voir la petite pointe sur la photo à droite ci dessous) : c’est l’indicateur d’une bonne ressource en eau. 

Vous pourrez visualiser sur ce lien de recherche d’images google, différentes photos qui montrent le clocher plus ou moins immergé selon le niveau d’eau du lac. C’est assez impressionnant.

Mais il nous faut prendre la route, demain soir nous devons être à Rodez. Nous quittons notre plage, poursuivons le camino estrecho dans l’autre sens, et partons à l’assaut des Pyrénées. Pour rejoindre Perpignan, nous passons par le col de Molló au niveau duquel nous faisons un bel arrêt goûter-café-aquarelle-blog pour profiter de l’air frais et du cliquetis des cloches des brebis.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *