Passage en Cerdagne

Passage en Cerdagne

14 août 2017. Guidés par Google earth, nous avons atterri entre deux parcelles de vaches et de baudets. Nous nous réveillons juste à temps pour accueillir le soleil de cette nouvelle journée et nous le guettons depuis le hublot de notre vaisseau. Instant magique.

Au matin, après le réveil : 

  • – Capucine & Lison : « On est où » ?
    – Maman : Sur une autre planète
    – Capucine : Ouais, sur une autre planète.
    – Lison : Sur une autre planète ? Pour de vrai ?
    (2 minutes plus tard)
    – Lison : Non ce n’est pas vrai, il faut une fusée pour aller sur une autre planète…

Nous sommes au milieu de la plaine de la Cerdagne, le Puigmal à côté de nous, Odeillo et son four solaire de l’autre côté. Partout autour de nous, des parcelles et des parcours herbageux parsemés de pins. Nous ferons une balade, équipés comme il se doit de notre boite d’aquarelle. Avançant de fourmis et fleurs, sautant derrières les sauterelles, ramassant de merveilleux bâtons. Le bonheur simple de l’enfance.

Quelques contraintes techniques s’imposent maintenant : étape ravitaillement et vidange. Nous trouverons le nécessaire en chemin avant l’ascension du col de Puymorens. En haut, « Parc4nuit » nous indique un emplacement de camping sauvage à plusieurs centaines de mètres de piste de la route. Nous hésitons. Notre Cc passera-t-il ? Nous décidons de partir en éclaireurs. Plus nous avançons, plus la grosse route disparaît. Nous sommes au milieu des vaches et des chevaux en alpage, dans un paysage à couper le souffle. Là, un camping-car et un van sont déjà installés. La piste est carrossable, nous avons la place de faire demi-tour. On s’installe !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *