Impression Neue Pinakothek

Impression Neue Pinakothek

19 août 2018. Nous avions prévu de rester 2 jours à Munich, mais la ville nous plaît. Et nous avons envie de voir les œuvres de la Neue Pinakothek. Les filles, enthousiasmées par les audio-guides, sont motivées. Mais pas question d’enchaîner une troisième journée au prix de nos 8 km de marche journaliers. Nous sommes fatigués. Mais Pierre a prévu le coup avec malice : le long de la rue qui sépare les deux Pinakotheks, des camping-car sont stationnés et le dimanche, c’est gratuit ! Zou ! A nous la Neue !

Les galeries de la Neue sont essentiellement dédiées à l’art européen du XVIIe et du XIXe siècle. 

On y trouve des œuvres de Goya, David, Manet, Friedrich, Delacroix, Turner, Rottman, Renoir, Manet, Monet, Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Klimt, ou Toulouse-Lautrec. Capucine retriendra « Italia et Germania » du peintre Overbeck qui représente à l’aide de deux jeunes femmes, l’amitié entre les peuples Italien et Allemand. Lison, adorera les « Tournesols » de Van Gogh. Pierre a aimé Ségantini, Liberman et les scènes de rue de Goya. Moi, les paysages grecs de Rottman et les nénuphars de Manet. Solène, après quelques gribouilles sur son carnet, s’est endormie.

La visite fut très agréable. Mais il est temps de reprendre la route. Nous prenons un dernier repas à Munich, en faisant « plouf plouf » sur la carte d’une Brasserie du Quartier des Arts. Notre prochaine destination est le Château de Neuswanstein, le « Château de la Belle au bois dormant ». Nous hésitons à y aller car beaucoup nous ont dit qu’il était pris d’assaut par les touristes. Les Wakétigo y ont même renoncé. On tente au moins de s’en approcher, peut-être pas le visiter mais au moins le « croquer », le dessiner. Arrivés à destination, nous trouvons un emplacement pour la nuit avec vue directe sur le Château. Je suis enchantée. Le soleil couche ses derniers rayons sur les murs blancs du château qui prend alors des teintes roses. Une très belle vue pour le repas de ce soir. Et en plus, Emile-Pat’ a retrouvé du jus et nous, notre douche. Nous allons pouvoir bien nous reposer ici.

Comments

  1. Janine Clément Raynaud says:

    Au moment de fermer, car il va être minuit, je découvre la suite… Surprise ! C’est excellent.
    Bravo à celui qui a découvert « l’Astuce  » de l’emplacement sympa.
    Complément de commentaire demain sur les œuvres… Quelle heureuse journée !

  2. Janine Clément Raynaud says:

    Je reprends donc en me réjouissant de votre intéressante visite de la Neue Pinakotek. Merci d’avoir songé à partager avec nous vos préférences où la personnalité de chacun et chacune s’exprime !

    Bravo d’avoir décidé de vous rapprocher mieux de Neuschwanstein. Les rayons du couchant le révèlent encore mieux. Aux époques où la foule des touristes est moindre, les salles intérieures… montrent un goût très sûr de celui qui a souhaité cette œuvre. Upsilon, la teckel, avait dû être impressionnée : cachée ds son sac, elle n’avait émis aucun son révélateur ! Bravo pour l’ensemble des photos. Je retiens celle de l’église et son clocher à bulbe sur tons remarquables des prairies !!!

  3. Éric clément says:

    Je me rappelle aussi de la visite de ce château, pas trop de l’intérieur… mais surtout de la montée dans la forêt sur un long chemin empierré qui m’avait paru interminable… 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *