Accueillante Portree

Accueillante Portree

Mardi 6 août 2019. J37.

Old man of Storr

Il pleut ce matin. Flûte. Pour escalader Old Man of Storr, cela va être compliqué. Allez, on croise les doigts pour que le temps change. Et comme d’habitude, le temps change. Enfin, un peu. La pluie s’est arrêté et de gros nuages nous jouent leur spectacle de lumières mouvantes. Ça nous va, on aime ça. Mais on met les k-way tout de même. Sur le site, le parking est bondé et payant, ça ne nous plaît pas. Nous nous stationnons tout de même 1 km plus loin au bord de la route, qui est elle aussi très encombrée. Si c’est comme ça sur le chemin de randonnée, ça ne va pas nous plaire. Et c’est comme ça. Le chemin est une autoroute à touristes. Des touristes sympas, en k-way et chaussures de rando comme nous, mais il y a tout de même trop de monde pour pouvoir apprécier. 

Pour rejoindre le vieux monsieur, il n’y a qu’un kilomètres de marche (deux pour nous…) mais ça grimpe raide, il n’ y a pas de rochers à escalader (qui motivent les filles habituellement) et il y a des midges… Alors ça grogne sec dans nos rangs. Surtout Capucine. Lison et Solène ont une stratégie bien rodée en cas de moment difficile : l’une s’endort sur le dos de son père, l’autre s’évade dans ses rêves. Capucine, elle, rumine et nous rabâche que rien ne va. Franchement, pour une fois, je suis d’accord avec elle. Mais nous arrivons tout de même à la tirer jusqu’au point de vue à mi-chemin de la montée. Ici, nous pouvons voir le vieux monsieur et la vue. Stop, ça ira pour aujourd’hui.

Je garde les enfants et laisse Pierre gravir la montagne à sa guise. Old Man of Storr est un monolithe naturel de 55 mètres de hauteur qui s’est formé avec l’érosion de la falaise. Il est là, juste au dessus de nous, délicatement drapé de nuages passant tout autour de lui. De l’autre côté, nous avons une vue splendide sur la mer et les îles. La surface de l’eau reflète les lumières comme un miroir géant. Pierre revient enchanté de son expédition, il a pris de belles photos. Nous redescendons quasiment en courant, en zigzaguant entre les marcheurs qui montent. Changeons de sujet, allons à Portree.

Portree, "capitale" de Skye

Portree est la plus grande ville de Skye, sûr que nous y trouverons une laverie. Banco ! Tout le monde s’active, nous trions notre linge pour ne laver que le plus utile. 4 tote-bag tout de même. Et pendant que ça tourne, on flâne dans la ville. Quelques ravitaillements. Nous avons stationné notre Émile-Pat’ en plein centre, dans un grand parking au bord de l’eau, très agréable.

Position étoile de mer

Pierre guette une des 6 places autorisées pour y rester dormir. Et coup de bol, Lison repère un camping-car qui en libère une. « Fait l’étoile de mer, Lison, ne laisse personne se garer là, je vais chercher l’Émile-Pat ». Lison s’exécute, bras en l’air, elle fait l’étoile de mer au milieu de la place libérée. Un camping-car s’intéresse à cette place, elle lui fait « non » du doigt, sans quitter sa position « étoile de mer ». Un homme vient lui parler en anglais, elle lui répond qu’elle est française, qu’elle ne comprend pas et qu’elle garde la place pour son papa, sans quitter sa position « étoile de mer ». Pierre, qui avait gardé un œil sur elle de loin, se marre. Et parvient à venir se garer sur la plus belle place du parking, à côté de la mer et d’un petit espace vert avec tables de pique nique. Tout fier, ils me racontent leur exploit.

Mince, moi je n’avais pas prévu de rester ici pour la nuit… Finalement, nous découvrirons que des Highland-games se dérouleront à Portree demain. Les planètes, et l’étoile de mer, se sont donc alignées pour nous inviter à rester. C’est parfait ! Assister à des Highland games nous avait vivement été recommandé par nos amis d’Edimbourg. Ce sont des événements sportifs dont le but est de célébrer la culture écossaise : défilés de joueurs de cornemuse, participants habillés en kilt, tir à la corde, lancer de tronc d’arbre et de panse de brebis. Tout un programme… Nous qui pensions passer que trois jours sur Skye, Portree nous retient. 

Nous finirons la journée en pliant des montagnes de culottes et de chaussettes au son de deux joueurs de cornemuse s’étant installés juste derrière notre camping car. Et une fois la corvée terminée et un petit repas avalé, nous profiterons de l’ambiance de ce joli petit port de pêche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *