Bruges, superbe flamande

Bruges, superbe flamande

Lundi 15 juillet 2019. J15.
Ce matin, quand j’annonce aux filles que nous leur proposons de visiter un musée d’histoire à Bruges qui montre la vie de la cité à l’époque médiévale, elles sautent de joie ! Capucine aime les musée d’histoire, où plus précisément, elle aime quand il y a plein d’installations à toucher, comme dans le dernier musée d’histoire que nous avons visité à Barcelone. Et Lison et Solène sautent de joie parce que Capucine saute de joie. La bonne humeur se partage et c’est très agréable de bon matin. 

Historium de Bruges

Bruges est une très belle ville médiévale. Tombée en léthargie pendant 4 siècle, elle n’a pas connu l’industrialisation ce qui lui vaut un grand centre ville qui est resté typique et qui a été rénové et entretenu avec goût pour satisfaire ses visiteurs. Et ils sont nombreux. L’affluence touristique en ce lundi nuageux est telle qu’elle nous en gâche la visite. Nous nous sentons comme à Disneyland, avec ses groupes et ses boutiques à touristes. Et comme à Disneyland, le musée d’histoire « Historium » est en fait une attraction avec film, décors, musique et effets spéciaux… Une fois les audio-guides sur les oreilles, une porte s’ouvre à nous avec fumeroles et odeur de térébenthine. Les filles sont épatées et nous, nous nous laissons prendre au jeu. Nous voilà en immersion dans la Bruges médiévale à assister à l’histoire de Jacob, un apprenti travaillant pour le maître Jan Van Eyck, qui doit ramener à l’atelier Anna, la jeune modèle fraîchement débarquée à Bruges pour poser sur son tableau « La vierge au chanoine ». Une belle manière de découvrir cette œuvre.

L'âge d'or de Bruges

Au XVème siècle, Bruges était deux foix plus peuplée qu’ajourd’hui, et jouissait d’une grande réputation artistique et culturelle. La peinture brugeoise et les primitifs flamands étaient très prisés. Il s’agissait surtout de peinture à l’huile sur panneaux, une technique que Van Eyck aurait participé à affiner. Parmi les primitifs flamands, Van Eyck est considéré comme le plus grand. Bien qu’il ne soit pas né à Bruges, il y a vécu et travaillé une grande partie de sa vie, notamment pour le duc de Bourgogne.

Bruges était également un haut-lieu de commerce, et a prospéré notamment avec ses draperies entre le XIIIè et XVè siècle. De nombreux contrats étaient conclus dans l’auberge  « Ter beurse », qui appartenait à la famille van de Beurse. C’est ce procédé de négoce qui a fondé les bases du concept de « bourse » que l’on connait aujourd’hui, et qui lui a donné son nom.

Les maisons-Dieu

De nos quelques pérégrination dans les rues de Bruges, nous retiendrons la découverte par hasard d’une maison-Dieu visiblement habitée. Au XIIIème siècle, les riches bourgeois et les guildes finançaient la construction de ces logements sociaux. Regroupés autour d’un jardin clos, ces petites maisons basses faites d’une seule pièce, une seule fenêtre et une lucarne offraient un toit aux vieillards ou aux indigents. Actuellement, ces maisons sont restaurées, habitées et gérées par la commission d’assistance publique. Un petit havre de quiétude caché de la foule. 

En quittant Bruges, j’ai enfin pu chantonner la chanson de Brel « … entre les tours de Bruges et Gand… », mettant aujourd’hui des images sur ces deux villes qui l’a t-on appris étaient deux riches rivales prêtes à s’anéantir l’une l’autre. Ce qui explique en partie les restes de fortifications visibles, la porte de Gand.

Nous rejoignons tôt notre spot du soir, au croisement de deux canaux au sein du polder de Zwin, juste à côté d’un moulin moderne, c’est à dire une installation électrique absolument invisible si ce n’est le panneau explicatif. Parfait pour faire le lien entre les moulins de Kinderdjik et la réalité de notre époque.

Commentaires

  1. Janine Clément a dit :

    Ravie de cette visite moyenâgeuse en la belle ville de
    Bruges. Sympa les photos en costume d’époque…
    Lors de mes visites, d’abord avec Parents… puis avec mari et fils, il n’u Avait pas ces animations. Par contre, vu le Béguinage et les canaux en bateau. On ne peut tout voir en une seule fois.
    En tout cas, merci pour vos bons commentaires bien vivants.!

  2. Les Thirion a dit :

    Nous avions adoré Bruges également. Mais il est vrai que nous y sommes toujours allés hors-saison….
    Bisous les amis !

  3. Maman claudine a dit :

    Les filles sont magnifiques dans ces très beaux habits d’époque, comme ils leur vont bien ! Quelle bonne idée ! Peut-être plus de films (quand elles se délectent de gourmandises ! ) dans les prochains récits ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *