Marché aux fromages d’Edam

Marché aux fromages d'Edam

Mercredi 10 juillet 2019. J10. Le stationnement où nous nous trouvons, à 15 minutes d’Amsterdam, est à Edam. Et le mercredi à Edam, c’est jour de marché aux fromages !

Bon, il s’agit d’une reconstitution d’un marché ancien et traditionnel faite pour les touristes pendant les mois d’été. Au début, toute cette mise en scène nous laisse sceptique… Mais en observant leur spectacle, on distingue quelques maladresses, improvisations,… Les acteurs parlent avec les touristes mais pas un mot en anglais… On comprend qu’il s’agit d’une bande de copains retraités qui s’affairent à faire vivre bénévolement la tradition de leur village à laquelle ils sont attachés. Une vérification sur Google nous confirme que le prix auquel est vendu le fromage est correct.

Alors nous nous laissons prendre au jeu ! Lison prépare sa phrase en anglais, lève la main, et dit à la jeune vendeuse en costume : « I would like some cheese please ». Elle s’est faite comprendre en anglais ! Lison est vraiment toute fière. Et nous voilà en possession d’un drôle de fromage tout rond tout jaune.

Au delà du petit spectacle, le village d’Edam est vraiment charmant, structuré par de jolis canaux et tout fleuri. Nous visitons son église protestante et sommes surpris par son agencement. L’autel est au centre et dans l’allée de droite sont installés une librairie, un bar et une boutique d’artisanat. 

Mais il pleut aujourd’hui alors nous décidons de rouler en direction des moulins de Kinderdjik, plus au sud du pays. Ceux-là sont classés au patrimoine de l’humanité. Nous trouvons un emplacement autorisé et gratuit face aux polders. La vue est large, plate et porte loin en faisant se mélanger des dégradés de verts bleutés. Inspirant pour faire de l’aquarelle. Nous peignons. Nous observons de nombreux oiseaux. Nous nous régalons. Pierre, lui, s’aventure sous la pluie à vélo pour recharger nos réserves d’eau. 20 km de recherche pour se rendre compte qu’il y avait un point d’eau juste là sur notre stationnement. Je crois qu’il a bien aimé son excursion seul sous la pluie. Nous, nous passerons tout l’après-midi enfermées à l’abri de notre Émile-Pat, notre cocon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *