Nuremberg, Günzburg, cap à l’ouest

Nuremberg, Günzburg, cap à l'ouest

Dimanche 16 août 2020. Tetin, Tchéquie. Aujourd’hui et demain seront de simples journées de route. Nous avons 500 kilomètres à faire en deux jours pour rejoindre le parc Legoland Deutschland. Oui, c’est la surprise de fin de voyage que nous offre mon Papa. Les filles ne sont pas au courant. À l’origine, nous aurions dû aller à Légoland Billund, au Danemark. Avec les semaines de confinement et le changement d’itinéraire, il a fallu faire une croix dessus. Les filles le savent bien. Mais ce qu’elles ne savent pas, c’est qu’il y a un Légoland en Allemagne et qu’il est sur notre route ! À la place, nous leur avons expliqué que nous allions visiter un joli village médiéval… Hi hi hi.

Grotte de Koda

Mais avant de prendre la route, nous avons une énigme à résoudre. J’ai trouvé sur Google Maps de beaux dessins pariétaux dans une grotte. Elle est sur notre route et nous avons donc dormi à proximité hier soir. A y regarder de plus près, la grotte n’est ni exploitée, ni protégée, c’est louche. Il semble que ces dessins ne datent pas de l’âge de pierre, mais nous allons tout de même mener l’enquête. Nous l’expliquons aux filles. « On va faire trois minutes de route pour se stationner à l’entrée du chemin,… Quoi ! Que trois minutes ! Ho nooonnn, mais j’ai plein de choses à faire moi ! » Capucine, imprévisible et prête pour rouler deux heures d’un coup. Je crois qu’elle est impatiente de rentrer.

Quoiqu’il en soit, cette grotte est facile à trouver. Nous sommes dans la réserve naturelle de Koda, un plateau karstique protégé. Selon mes informations, elle a été habitée plusieurs fois, à l’époque préhistorique et aussi au moyen âge. Des fouilles ont permis de retrouver quelques objets conservés désormais dans les musées du pays. Aujourd’hui aussi d’ailleurs, elle est habitée. Lorsque nous y arrivons, trois jeunes gens sont en train de replier leurs affaires après avoir campé dans la grotte. Leur feu est encore fumant. Ambiance préhistorique garantie. Ils nous saluent et nous pouvons entrer explorer les parois de la petite cavité. Les peintures rupestres sont bien là, pimpantes. Un beau bison, un cheval, une main en négatif, une coccinelle à quatre pattes, un M+S=❤️ 2015… Non, ce ne sont pas des peintures millénaires. Mais il faut reconnaître que ce bison est particulièrement bien exécuté.

Plzeň

Nous prenons la route. Un arrêt courses à Plzeň se transforme en une agréable balade citadine. Nous faisons quelques stocks de cette bière tchèque, la Pilsen, qui est, selon l’appellation locale, la meilleure du monde évidemment. Et traversons notre dernière frontière avant la France. Un lac, un spot, un plouf.

Nuremberg

Lundi 17 août. Schwarzenfeld, Allemagne. Re-baignade pour les uns. Paddle pour les autres. Nous ne sommes pas pressés pour faire les 2h30 de route au programme aujourd’hui. Sur notre chemin, il y a Nuremberg, cette ville dont on ne connaît que le procès. S’y arrêter nous plaît, un petit tour en centre ville pour y apprécier l’architecture médiévale et le style germanique. Certes nous rentrons, mais nous n’avons pas envie de passer sans profiter d’où l’on est. Nuremberg à revêtu ses habits estivaux, petits stands de marché et quelques attractions de fête foraine. Nous arrivons à tenir nos enfants et à les faire entrer subrepticement dans la jolie église Notre-Dame, où un organiste travaille ses gammes. Autrement plus appréciable. Un coup d’œil au château. Nous avons vu Nuremberg. Roulons encore.

Un nouveau spot, un nouveau lac. Pas de plouf cette fois, le temps s’est couvert. Nos voisins de spot s’entraînent à la plongée sous-marine. Lison observe intéressée. Mais cette fois, elle n’ajoute pas cette découverte à sa to-do-list, elle sait bien que ses oreilles ne le lui permettent pas. Capucine a en ce moment la folie des machines. Elle en dessine plusieurs par jour. Machine à pain, à jus de fruits, à parfum, à ambre, à grenadine,… Et machine à mette de bonnes idées dans la tête des parents. « Maman, je peux t’expliquer ma machine ? Regarde, par exemple j’ai envie d’aller à Legoland. J’écris mon idée sur cette carte, je la mets dans l’enveloppe et je la poste dans ma machine. Ça fait ça, comme ça, ça passe dans ce tuyau, celui-là. Tu mets un casque à bonnes idées sur la tête du parent, tu le branches à la machine, et hop, ça rentre dans la tête du parent et il dit : Et si on allait à Legoland !?! ». Croyez-vous que cette coquine a lu mes mails ?…

Commentaires

  1. Creusoise a dit :

    Sans doute ou alors elle s’est documentée sur internet !

    Il y a aussi playmobile en Allemagne !

    Je dis cela mais vous devez être rentrés à rodez !!!!
    Je suppose que vous nous raconterez cela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *