Boucler la boucle à Legoland Deutschland

Boucler la boucle à Légoland Deutschland

Mardi 18 août 2020. Gundelfingen an der Donau, Allemagne. C’est le jour J. Les filles se préparent sagement sans savoir ce qui les attend aujourd’hui. Elles croient encore que nous allons visiter un joli village médiéval avec quelques animations. Nous avons vingt petites minutes de route. Les panneaux de signalisation trahissent vite notre projet et l’œil de Capucine est vif de bon matin. « Mais, il y a un Legoland en Allemagne ?! » demande-elle. Jusqu’au parking, nous jouons le jeu des égarés mais Lison a besoin d’une vraie validation pour  sauter de joie « Oui, on va à Legoland ». « Il est trop gentil Papiric ! » chantonnera Solène en sautillant toute la journée. Le reste de l’histoire, c’est celui d’une famille au parc d’attraction. Car à Legoland, il n’y a pas d’endroit où jouer aux légos (ou alors nous ne l’avons pas trouvé, ou c’était fermé cause cocorona), non, ce n’est pas le thème. Il y a quelques très belles créations en légos, et surtout beaucoup de manèges. Pierre est un peu déçu, il voulait jouer, lui.

L’exposition Lego a reconstitué quelques villes célèbres, l’occasion de se souvenir ensemble de BerlinVenise, du château de Neuschwanstein,… Quand aux manèges, c’est une vraie nouveauté pour notre famille. Jamais nous n’étions allés ensemble sur ce genre d’engins, incroyable mais vrai. Pierre et ses grandes commencent par les montagnes russes, ce n’était peut-être pas la meilleure idée de la journée. Capucine est vaccinée, plus jamais elle ne montera dans un truc comme ça. Lison, ça va. Comme d’habitude Elle n’a peur de rien. Elle aime réagir à l’inverse de sa sœur et adore faire des trucs de grands. Avec Solène, nous avons préféré monter dans un petit manège plus simple, qui tourne en rond. Mais qu’est-ce qu’il tournait vite !

Voilà, une journée entière de manèges qui tournent, qui roulent, qui flottent, qui mouillent. Une journée mémorable pour les filles, qui jusqu’au soir n’en reviennent pas. « On est à Légoland, j’en reviens pas ! » Nous l’avions rêvé, nous l’avions prévu, mais nous avons subi la crise, le confinement, changé nos plans, abandonné l’étape à Légoland Billund au Danemark,… Et organisé celle à Legoland Deutschland. Et franchement, nous en sommes tout autant heureux. La boucle est bouclée en quelques sortes. Demain, nous pourrons rentrer en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *