Et nous l’appellerons…

Et nous l’appellerons...

…Vous le saurez le 27 mai !

Ça y est, c’est planifié : Nous présenterons, nommerons et fêterons notre compagnon de voyage le dimanche 27 mai 2018 et vous êtes tous, famille et amis, invités !

Pour nous prévenir de votre présence et pour organiser la fête, merci de remplir ce formulaire :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfeOTvyL3n5_SgDrHODRNdPtnxljio-RGi-2EgXyHZNVMZpKg/viewform?usp=sf_link

Lui donner un nom ? Quelle drôle d'idée !

Nous avons une proposition à vous faire : Votez ici, juste en dessous, pour le nom que vous préférez. Proposez aussi des noms, farfelus, poétiques, géométriques,… Nous dévoilerons le 27 mai quel sera le nom qui aura retenu vos suffrages !

Oui, nous voulons lui donner un nom, d’abord car le mot « camping-car », beuuurk. En suivant les aventures des « Familles autour du monde » sur les réseaux sociaux, ou en lisant les récits de celles qui ont publié un livre, nous avons remarqué -et apprécié- les petits noms que les familles ont trouvé pour leur maison à roulettes. « Baloo », par exemple, le nom du Cc de MelMelboo et sûrement mon préféré. « Baloo » comme le gros ours du « Livre de la jungle » parce qu’il « en faut peeuuu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux… Ta ti ta ti tatitatitata ». Dans les mentions spéciales, il y a aussi « Slowpy », pour « Slow and Happy ! », le Cc de la famille « Slow and Curious », un clin d’œil bien trouvé 😉 Dans un autre genre, il y a aussi « Pica », parce que le bébé de la famille Münch prononçait ainsi le mot camping-car. Bonne idée ! Dis, Solène, tu répètes : « Camping-car » ! Et Solène de répondre fièrement « Pi-ca-ca » ! Heu, non finalement on va chercher une autre idée…

Zéphyr : Vent doux et agréable.

Merlin : L’enchanteur de notre parenthèse.

Cara-passe : qui voyage lentement, telle une tortue, avec sa maison sur le dos.

La Calipso : Parce que c’est à la fois les lettres de Cap-ucine, Li-son et So-lène, et évidemment le célèbre navire océanographique du commandant Cousteau avec lequel il explorait la planète.

Modestine : C’est le nom de l’ânesse de Robert Louis Stevenson avec laquelle il a traversé les Cévènes, délicieux récit que nous avons dégusté récemment.

La Tortue de l’espace : ça c’est l’idée de Lison.

Et puis nous attendons avec impatience vos idées et propositions…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *