La tourbière rayée de Kemeri

La tourbière rayée de Kemeri

Jeudi 30 juillet 2020. Jurmala, Lettonie. Hier nous n’avions pas vraiment vu Jurmala, juste quelques pas sur la plage, juste quelques maisons sur notre route. Ce sera notre promenade du matin, un aller par la plage, un retour par le boulevard aux belles maisons. L’environnement est boisé, les villas se planquent sous l’ombre des pins, constructions en bois aux couleurs pastels, chapiteaux pointus et collerettes ciselées. Des immeubles avortés parsèment également les pinèdes, vestiges de projets russes d’hôtels ou de résidences pour la nomenklatura, abandonnés au moment de l’indépendance. Atmosphère nostalgique et un peu décadente aussi. Quelques gouttes de pluie nous font rentrer plus vite et nous prenons la route pour la grande tourbière de Kemeri, non loin de là.

Jurmala

La tourbière

« Une tourbière, encore ? Ho noooonnnn ! » Capucine râle. C’est la quatrième que l’on parcourt et c’est, il faut le reconnaître, toujours un peu pareil. Un long sentier de passerelles de plusieurs kilomètres. Quatre, ici. La pré-ado nous suit en grommelant et en traînant les pieds. Il aura fallu simplement l’idée géniale. Dis, on n’a pas fait de vidéo sur les tourbières, c’est le moment, non ? Et voilà, ma teenager orageuse se transforme instantanément en une reporter passionnée.

Ici, la particularité, c’est que la tourbière est « surélevée », c’est à dire qu’elle est arrivée à maturité et qu’elle se fissure, créant une multitude de lacs orientés dans le même sens. À la manière de vergetures sur la peau.

Et comme dans toute tourbière, le sentier se termine sous les pins, dans les myrtilles. Prévoyant, Pierre avait pris une petite boîte. Après deux jours à Riga, nous n’avions plus de petits fruits à mettre dans notre yaourt.

Notre spot ce soir sera au bout d’une longue piste de tôle ondulée, au creux d’une forêt magnifique, avec des installations en bois rien que pour nous. Nous sommes à côté d’un étang, mais il faut marcher un peu plus loin pour y accéder. Ce soir il se fait tard et pluvieux, nous irons voir ça demain si le temps est clément.

Les autres tourbières à explorer en Europe

Les Pays Baltes regorgent de zones humides, comme par exemple la tourbière de Soomaa en Estonie et la tourbière de Teiči en Lettonie.
Lors de ses escapades de préparation, La Carapate s’est aussi posée sur la tourbière des Rauzes en Aveyron, Espace Naturel Sensible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *