De Malbork à Gdańsk, les belles bâtisses

De Malbork à Gdańsk, les belles bâtisses

Jeudi 6 août 2020. Olsztynek, Pologne. Nous avons hésité quelques temps. Visiter le château de Marienburg ? Ou pas. C’est un immense château, le plus beau du pays où en tout cas le plus réputé. À l’origine construit par les chevaliers Teutoniques au XIII ème siècle, il eu une longue histoire. Séverine l’a visité avec ses enfants et nous le recommande. Alors puisqu’il est sur notre chemin, nous décidons de nous y arrêter, on verra sur place.

Château de Marienburg

Sur place, la bâtisse est énorme. Toute en briques. Un style un peu médiéval, un peu flamand. Surprenant. Et puis la foule, à la queue leu leu, se faisant bipper le ticket, puis bipper le front. Non, finalement, non merci. Nous allons tourner autour, ça nous va bien. Quelques photos, quelques informations données par Wikipédia, quelques dessins. Oui, ce château est très beau vu de loin.
Filons à Gdańsk. En réalité, nous avons hâte de découvrir ses jolies maisons marchandes et sa drôle de grue. 

Gdańsk

Pierre nous a dégoté un petit parking au port, à deux pas du centre ville. Là, nous y retrouvons la foule. Quelques pas de côté, les rues sont moins bondées. Ces jours-ci, c’est la Saint Dominique, une fête traditionnelle, la plus importante de la ville. Partout des petits étals avec des choses à vendre, plus ou moins traditionnelles. C’est agaçant, ça attire l’œil et le détourne des belles façades qui se succèdent. Pignons à gradins, pignons à volutes,… caractéristiques de l’architecture des anciennes villes hanséatiques. L’architecture de Gdańsk est le résultat de l’héritage laissé par les peuples d’Europe du Nord qui, au cours des siècles, se sont installés dans la ville : allemands, polonais, écossais, flamands et néerlandais.

Au centre ville, beaucoup d’anciennes façades sont bien entretenues, d’autres ont été remplacées par des bâtiments modernes et parfaitement intégrés. L’ensemble est particulièrement beau. Et puis nous la voyons, cette fameuse grue de Gdańsk. Mastodonte de briques et de bois au milieu des maisons élégantes. À l’intérieur, se distingue deux roues de hamster, deux énormes roues à l’intérieur desquelles des hommes se plaçaient pour les faire tourner et enrouler la corde de la grue. Alors ça, c’est une découverte qui amuse particulièrement les filles.

Et puis nous avons faim. Il est 18h… Ce n’est pas tout à fait l’heure de se mettre à table mais nous sommes encore dans notre décalage horaire. Les Vertvanlife nous ont recommandé un petit restaurant, un lituanien. Sur le menu illustré, les filles choisissent ces grosses assiettes de petits déjeuners typiques, œufs, saucisse, légumes. Diner à 18h, dans un lituanien en Pologne, un petit-déjeuner. Ça devient n’importe quoi ce voyage…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *